le cinema- deleuze

Qu’est-ce qui pouvait faire une rencontre dès le début, entre image cinématographique et image de la pensée, une fois dit que cette rencontre pourra changer de nature après la guerre et se poursuivra sous d’autres espèces ou sous d’autres noces ? Il faut à tout prix faire des grands cinéastes des penseurs, vous savez. Car c’est de grands penseurs, je crois.
Ce qui fonde la rencontre de l’image cinématographique et l’image de la pensée, c’est l’automatisme de l’image cinématographique. C’est çà… L’image cinématographique est automatique
Gilles Deleuze, Le Cinéma…réflexions